Retour

Les coulisses d'un album

Pour couper un peu la série « les coulisses », je vais parler cette fois d’un album de mariage.

J’ai couvert le mariage de Cécile & Julien le 19 mai 2018, et dès le départ, ils ont manifesté leur envie d’avoir un bel album.
Toute leur décoration tournait autour du vin, avec beaucoup de bois, donc il m’a paru naturel de leur proposer une couverture et un coffret en bois, avec gravures personnalisées.

Album de mariage

Album de mariage en bois

Album de mariage couverture en bois

Album de mariage avec couverture en bois gravée

Album de mariage avec couverture en bois

Album mariage avec couverture en bois

Album mariage avec couverture en bois fabriqué en France

Album de mariage fabriqué en France

Album de mariage avec boite et couverture en bois

Album de mariage 80 pages

Album de mariage 80 pages avec couverture en bois

Album de mariage 80 pages avec couverture en bois gravée

Album de mariage ouverture à plat

C’est un album qui fait 30*30cm, avec ouverture à plat évidemment. Nous étions partis sur un album de 30 pages, et une maquette en entrainant une autre, nous nous sommes vite retrouvés avec 80 pages! Ce qui m’a permis de placer 167 photos quand même.
Je ne l’ai pas pesé, mais entre la box, la couverture, et les 80 pages épaisses, il doit bien faire 4/5kg, facile.

Album de mariage ouverture à plat et photo pleine page

Album de mariage ouverture à plat et plusieurs photos par page

Album après un reportage de mariage

Album de reportage de mariage

Album de mariage après un reportage photo

Album photo après un reportage de mariage

Album photo de mariage

Album photo de mariage fabriqué en France

Je suis très content de leur avoir proposé cet album, et surtout d’avoir trouvé une société tout proche de chez moi, en France, pour le fabriquer. Quand on met du coeur à l’ouvrage, ça fait vraiment plaisir d’avoir un si bel objet pour remettre ses photos.

Ils ont été très émus de recevoir cet album, et ils l’ont tout de suite dévoré devant moi, redécouvrant des photos qu’ils connaissaient déjà par coeur. Mais c’est vrai que voir des photos sur écran, ou sur papier, ce n’est vraiment pas la même chose.