Retour

Les coulisses d'une photo

Contexte

C’était un 14 février 2015. Oui, ils se sont mariés le jour de la fête des amoureux. La météo annonçait un temps pluvieux, et on regardait très régulièrement par la fenêtre (et sur nos téléphones) pour se tenir informé de l’avancé du mauvais temps.

Je suis arrivé tôt pour les préparatifs de la mariée. J’assiste à la coiffure et au maquillage, et nous arrivons à la dernière étape, peut-être la plus cruciale, et la plus angoissante pour une mariée, l’enfilage de la robe. 

Elle se glisse dedans, et les petites mains délicates de sa maman commencent à remonter la fermeture éclaire. En haut de la robe et en guise de fermeture, un crochet. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, entre cet ultime accrochage et une inspiration un peu forte peut-être, le crochet lâche et reste dans les mains de la mère qui s’est décomposée. La mariée qui a senti et surtout entendu, est passée d’un sourire radieux à la panique en une fraction de seconde.

Heureusement, la maman est couturière et a raccommodé la robe en quelques minutes. Et nous n’avons presque pas eu de pluie de la journée.