Retour

Les coulisses d'une photo

Le contexte

C’est en fin de soirée lors d’un très beau mariage, la pièce montée vient d’être servie. Plusieurs discours avaient déjà été prononcés tout au long du repas par les membres des familles respectives. La piste de danse est partiellement remplie, des invités sont assis à leur table pour déguster le gâteau. Ma prestation touchant à sa fin, je commence à plier mon matériel. Le marié vient me voir pour me demander de rester quelques minutes supplémentaires, il aimerait que j’immortalise le prochain discours.

 

 

L’histoire

Le marié prend le micro et demande au DJ de couper la musique. Les danseurs s'immobilisent. Le marié demande à sa marraine de venir le rejoindre sur la piste. Il raconte alors, l’importance qu’elle a pour lui, le fait qu’elle l’a toujours accompagné, depuis sa naissance, elle l’a toujours soutenue, lui a toujours donné de bons conseils. Il rend hommage à son immense générosité et sa gentillesse. Une personne face à eux, traduit en langue des signes pour sa marraine, muette. Le silence est complet dans la salle. A la fin de son discours, le marié explique quelque chose à ses invités. Il demande à tout le monde de lever les bras, les doigts tournés au ciel, et de faire pivoter les poignets sur eux mêmes. Avant même qu’arrive la traduction, toute la salle s’exécute sans un bruit. J’ai saisi l’instant où elle a vu tout le monde l’applaudir silencieusement, dans son langage. Le moment était intense, il y avait la tension des applaudissements, mais dans un silence assourdissant, c'était magnifique. Je crois que tout le monde a versé sa larme, j’étais moi même ravi d’avoir un boîtier d’appareil photo qui cachait mon visage ! C’est probablement un des moments les plus émouvants que j’ai eu la chance de vivre lors de mes reportages sur des mariages.

La photo n’est pas parfaite, et c’est pas grave. Elle ne fait pas partie des images dont je suis fier parce qu’elles sont techniquement réussies. En revanche, elle raconte une histoire, et c’est bien là le principal pour cette image.